Pour être heureux… choisissez le bon pays d’expatriation !

Article paru sur Challenges.fr

Selon la dernière étude annuelle HSBC sur les conditions de vie des expatriés, pour être heureux, l’Asie est THE place to be !

 

 

Nombreux sont les cadres et dirigeants qui rêvent de quitter leur pays en quête d’une vie meilleure. Oui, mais pour aller où? Comme chaque année, la banque HSBC présente son étude « Expat Explorer » qui se concentre, dans sa sixième édition dévoilée mercredi 30 octobre, sur quatre aspects de la vie des expatriés.

Les auteurs de l’étude (voir sur quels critères dans la méthodologie détaillée en fin d’article) se sont intéressés à la situation économique qui prévaut dans le pays choisi par les expatriés, à la qualité de vie dont ils bénéficient, à leur pouvoir d’achat et aux facilités dont ils disposent pour assurer l’éducation de leurs enfants.

Cette année encore, il ressort que c’est en Asie que les expatriés sont les plus heureux de vivre. Cette partie du monde concentre cinq des dix premières destinations du classement consacré à leur qualité de vie, leur facilité d’installation et leur intégration. La Thaïlande se situe en haut du podium. Elle est suivie de la Chine (3e place), de Singapour (6e), de l’Inde (7e) et de Taïwan (8e).

Les expatriés vivant dans ces pays se disent plus susceptibles de se faire facilement des amis depuis leur déménagement à l’étranger (c’est le cas de 76% des sondés vivant en Thaïlande, de 63% à Singapour, 63% à Taïwan, 59% en Chine et 57% en Inde, la moyenne tous pays confondus étant de 57%).

Les chiffres sont également supérieurs à la moyenne (de 26%) pour ce qui est de leur vie sociale, jugée plus riche depuis leur déménagement par 59% des répondants installés en Thaïlande (44% en Chine, 37% en Inde, 36% à Taïwan et 29% à Singapour).

Bonnes perspectives financières en Asie

Au-delà de la « qualité de vie » que ces terres d’expatriation leur offre, l’enquête montre que l’Asie se révèle également un eldorado sur le plan financier. La moyenne de leurs packages est ainsi supérieure de 15% par rapport aux autres régions du monde -74.000 dollars par an contre 64.000 dollars en moyenne ailleurs.

En Asie, la plupart des expats gagnant plus de 250.000 dollars habitent en Indonésie (22%), au Japon (13%) et en Chine (10%). Alors que dans le monde, ils ne sont que 3%. En comparaison, les expatriés les moins payés vivent en Europe, où les salaires moyens s’élèvent à 53.000 dollars par an. D’ailleurs, une proportion significative d’entre eux vivant en Espagne et en Italie gagnent moins de 60.000 dollars par an (respectivement 83 et 82%) alors qu’ils ne ont que 65% en moyenne dans le monde.

L’Europe, paradis des parents

Jusqu’ici, le Vieux continent fait pâle figure. Il marque néanmoins des points chez les parents expatriés qui classent 4 pays européens dans le Top 10 des pays les plus attractifs pour élever ses enfants (avec comme critères: les services de garde, de santé et de bien être ainsi que d’éducation). Ainsi, l’Allemagne arrive en première position, la France en 3e, la Belgique en 6e et l’Espagne en 9e.

Lire l’article en entier sur Challenges.fr

Et pour accéder à la carte interactive pour choisir en fonction de vos critères, le pays où vous serez le plus heureux, c’est par ici

Alors, êtes-vous d’accord avec les résultats de cette étude  ?

Quel est le pays d’expatriation où vous devriez aller selon la carte interactive d’hsbc

 

Si cet article vous a plu, on vous conseille également :

  1. Dans quels pays rêvent de travailler les jeunes diplômés ?
  2. Les pays qui ont besoin d’expatriés !
  3. Tout quitter pour s’expatrier et vivre heureux au Brésil, à Paracuru !
  4. Toutes les clés pour bien choisir son pays d’expatriation !