De plus en plus de Français expatriés !

1 594 303 Français étaient inscrits au registre mondial à la fin 2011. Plus 6 % d’une année sur l’autre.

Les dernières statistiques officielles des Français établis hors de France confirment la tendance observée depuis le début des années 2000. Les Français longtemps plus casaniers que leurs voisins ont vraiment pris goût au départ. Le nombre d’expatriés a progressé de plus de 50 % en dix ans.

90 000 nouveaux inscrits

Les chiffres de la Direction des Français de l’étranger ne disent pas tout du phénomène. L’inscription au registre mondial est une démarche volontaire. Entre facilités administratives et garanties en cas de coup dur, le registre fonctionne comme un véritable cordon ombilical et il y a des réfractaires. Si l’on prend en compte les émigrants de longue date, on estime ainsi aujourd’hui à près de 2 millions et demi le nombre de Français établis hors de France.

Mais les faits sont là, le millésime 2011, même corrigés des variations pré électorales, reste un bon indicateur de cette nouvelle passion française pour l’expatriation. 90 000 nouveaux inscrits en un an, ce n’était jamais arrivé.

Cap sur l’Asie / Océanie et l’ Amérique du Nord

En volume, les grands équilibres ne sont pas bouleversés. Ce sont bien entendu les destinations traditionnelles et les plus proches qui bénéficient le plus de ce mouvement migratoire. Avec 10 635 nouveaux inscrits, la communauté française en Suisse, 155 743 personnes, reste la plus nombreuse devant la Grande-Bretagne (123 306) qui réduit l’écart en retrouvant un pouvoir de séduction perdu les deux années précédentes.

Tirée par le Canada (11,1 %), l’Amérique du Nord affiche une progression supérieure à la moyenne mondiale et les États-Unis consolident leur rang de 3è pays d’accueil des Français. A noter que près d’un sur deux possède la double nationalité franco-américaine.

Mais c’est bien sûr l’Asie Océanie avec sa croissance économique qui reste  la destination la plus prisée (+10,8%) en moyenne avec 7 pays à plus de 15% dont l’Indonésie 22,5 % (?) et la Chine 11,4% .

On notera encore que l’Amérique du sud et l’Afrique du nord sont sur la même pente (autour de 5%) et devraient franchir bientôt d’un même pas la barre des 100 000 résidents français.

Document Ministère des Affaires Étrangères

Les tops et les flops

Pays par pays, la situation peut-être très contrastée. Il y a des destinations très « tendance  » parfois surprenantes. Même si il s’agit de volumes très faibles. L’Irak affiche ainsi un taux de progression de + 73 % (!), en grande  partie grâce au doublement (100 résidents) de la communauté française d’Erbil au Kurdistan. La Finlande, + 14, l’Algérie, +1,9 après 4 années de baisse, le Suriname, + 10% figurent aussi au rang des surprises pour des raisons diverses et variées qui ne sont pas toujours faciles à saisir.

Sans grande surprise  en revanche, la chute des effectifs français  en Syrie, – 12%, au Yémen,- 29%,  en Libye – 45% où ils n’étaient plus que 407 à la fin décembre. Tous les  printemps ne font pas forcément l’hirondelle expatriée. Et parfois, c’est la présence consulaire qui vient à s’effacer, comme à Alep.

Enfin la crise économique  peut également se lire dans les chiffres du registre en Europe. Avec un ralentissement sensible des inscriptions en Italie, au Portugal et en Irlande, entre 3 et 4 % de progression seulement, et une diminution de 1,1% de la communauté française en Grèce.

Pour toutes les autres situations particulières, on peut se référer aux statistiques mondiales. La liste pays par pays a été mise à jour. Elle permet de visualiser les évolutions sur 5 ans.

Pour aller plus loin dans l’analyse, on attendra les résultats de l’enquête qualitative lancée par le Ministère des Affaires étrangères. Le questionnaire est en ligne jusqu’au 31 décembre.

Source : Merci à Pascal Menigoz pour cet article très intéressant.
Pascal Menigoz est journaliste, membre de la Direction de l’Information Régionale de France 3. Vous pouvez le retrouver sur son blog dédié aux français du monde : « Du bout du monde au coin de la rue ».
Pour faire le plein d’infos, vous pouvez également le suivre sur facebook ici et twitter ici !

L’INFO ENPLUS
Vous êtes déjà expatrié ou en cours de projet ? N’hésitez pas à vous inscrire sur  www.expatunited.com (c’est gratuit !), à poser vos questions à la communauté, à partager vos bons plans, à vous mettre en relation avec d’autres expatriés, etc…