L’expatriation forme la jeunesse … si on ose aller au bout de ses rêves, comme Marion !

Vous vous souvenez de Marion ? Notre gagnante du dernier jeu photo était allée faire son marché à San Cristobal, à Chiapas, au Mexique, pour nous ramener une photo pleine de couleurs !

C’est donc aujourd’hui à son tour de passer sous les feux des projecteurs, et de partager avec nous sa très belle expérience de jeune expatriée … On en retiendra pour notre part une grande leçon … celle de vivre son rêve d’expatriation, coûte que coûte, sans avoir peur ni des conséquences, ni de l’inconnu, ni de partir seule … et elle a bien raison ! Nous on dit « Bravo Marion » ! :-)

  • Expat United : D’ou viens-tu ? Depuis combien de temps es-tu expatriée au Mexique ? Quelle est ton activité ? ton parcours professionnel ?

J’ai 25 ans et je viens du Loir-et-Cher. Je vis à Cancun, au Mexique, depuis le nouvel an 2012. En France j’ai étudié en Fac de Sport et j’ai ma licence (STAPS). J’avais toujours voulu enseigner l’éducation physique mais j’ai raté le concours et je n’ai pas insisté…l’envie d’ailleurs était trop forte ! J’ai passé un an à travailler en tant que serveuse, garde d’enfants et j’ai plié bagages ;)

  • EU : Qu’est-ce qui t’a motivé à partir ? Départ à l’aventure ou bien préparé?

Je suis donc partie un an en WHV (ndlr:Working Holiday Visa) en Australie. Mais après ça…toujours pas envie de vivre en France alors j’ai choisi Cancun pour le climat, la plage, et la vie Mexicaine que j’apprécie beaucoup (pas de stress !).
Je suis partie seule, je connaissais vaguement Cancun pour y être allée en vacances 2 ans auparavant, mais sans plus.

  • EU : Comment s’est passé l’intégration dans ton pays ?

Heureusement, je parlais déjà pas mal espagnol grâce à mes souvenirs de collège et la pratique pendant les voyages, donc je n’étais pas totalement à l’ouest !
A la différence de l’Australie, ici il faut d’abord trouver l’employeur avant d’avoir le visa de travail donc je me lançais vraiment dans l’inconnu, ne sachant absolument pas ce que j’allais faire, si j’allais vraiment trouver, etc…
J’ai finalement trouvé en 4 jours un bon poste dans un hôtel 4 diamants (80% des gens à Cancun travaillent en hôtellerie), et j’ai du attendre 1 mois et demi avant d’obtenir le visa et pouvoir commencer à travailler (j’ai donc pu profiter de la plage !).
J’ai trouvé un appartement en 2 jours, tout est très facile ici ! Et les Mexicains sont sympas, donc pas de gros problème d’intégration ! Et je suis maintenant en couple alors c’est encore mieux bien sûr :-)

  •  EU : Est-ce ta première expatriation ? 

J’ai vécu en Australie pendant un an mais je n’y étais pas vraiment « installée » puisque je changeais régulièrement de ville en enchainant les petits boulots. Donc disons que c’est la première fois que je vis vraiment hors de France, à la manière des habitants d’ici

  •  EU : 3 choses que tu adores dans ton pays d’expat ?

La nourriture, sans aucun doute ! Bien sûr il ne faut pas s’attendre à du léger, ici tout est frit, mais alors qu’est ce que c’est bon ! Tacos, quesadillas, nopal (un cactus), enchiladas, gorditas etc…Et les fruits qui sont « tropicaux » en France sont « basiques » ici, et délicieux (mangue, papaye, ananas, et autres fruits difficiles a décrire !)

La façon de vivre : au Mexique, les gens ne connaissent pas le stress, que ce soit au travail ou dans la vie personnelle. Personne n’est pressé, personne ne porte de montre, c’est vraiment un autre mode de vie. De plus on peut vivre la nuit, il est possible de faire ses courses à 4h du matin, ou bien d’aller au restaurant en sortant de boîte. Rien n’est jamais vraiment fermé, et les gens savent profiter de la vie, ils sortent beaucoup et savent faire la fête.

Les couleurs : j’ai eu l’occasion de voyager pas mal dans le pays, et c’est incroyable, il y a vraiment des couleurs partout. Bien sûr beaucoup de rouge et de vert qui sont les couleurs mexicaines, mais aussi des couleurs très vives, le jaune, orange, bleu ciel…que ce soit dans les restaurants, les murs des maisons, les décorations diverses, les vêtements, c’est très agréable.

« Ville tres coloree, Campeche, au Yucatan »

Désolée mais je vais devoir faire un 4eme paragraphe…LA MER ! La mer de Cancun et des alentours (Isla Mujeres et Tulum sont mes 2 plages favorites) est vraiment à couper le souffle, je ne m’en lasserai jamais, c’est un dégradé de bleus, verts parfois, comme une piscine géante, et la température de l’eau est parfaite. Sans oublier le sable blanc et fin…Quand je sors du boulot et que je suis dans l’eau une demi heure après, je me dis que la vie est vraiment belle ! (ndlr : euh oui, on se dit ça aussi en vous lisant … :-) )

« Bieres sur la plage d’Isla Mujeres pres de Cancun »

  • EU : 3 choses que tu aimes moins dans ton pays d’expat ?

Vie sans stress dit problème de ponctualité ! Moi qui suis très ponctuelle je n’arrive vraiment pas à m’y habituer ! Les gens arrivent en retard au travail, non pas de 10 minutes mais parfois de plusieurs heures. Et si on voit des amis pour manger, il faut prévoir 30 minutes voire 1 heure de retard. Et si on leur demande : « quand ? » ils vous répondent tous « ahorita » ! Ce qui ne signifie en fait absolument rien puisque ca peut être dans 10 minutes, comme dans 5 heures, ou demain, ou même jamais !

Les hommes sifflent les femmes (touristes ou pas), crient, klaxonnent, et avec un regard vraiment insistant, très dérangeant. Il n’y a absolument rien de dangereux mais c’est vraiment insupportable de sentir ces regards et de devoir baisser la tête.

Les vendeurs : Cancun vit du tourisme, et ici beaucoup de gens gagnent à peine de quoi vivre. Alors de ce coté je comprends qu’ils insistent pour que les gens achètent les bibelots, les excursions, les tissus ou souvenirs. Mais ils ne savent vraiment pas s’y prendre, c’est toute une épreuve pour aller à la plage ! Ils abordent les touristes avec des phrases ridicules en Anglais (« hey pretty girl have a look, cheap cheap ! ») ou nous suivent même si on leur dit gentiment « no gracias »… parfois j’aimerais paraître Mexicaine !

  • EU : A quelles difficultés es-tu le plus confrontée ?

Je ne suis pas confrontée à de grosses difficultés, mais je dirais que le rapport à l’argent est dérangeant. Chaque chose, chaque parole a pour objectif l’argent. Les gens pensent comme ça. Si cet homme aide celui-là à redémarrer sa voiture, il va attendre de l’argent en retour. Donc parfois j’ai l’impression qu’il m’est difficile de construire de vraies relations humaines. Et comme je ressemble plus à une touriste qu’à une habitante, c’est d’autant plus frustrant parce que je suis vue comme une Américaine qui a de l’argent et qui est là pour le dépenser.

  • EU : Un fait marquant à nous raconter ? 

Ici il faut toujours donner un pourboire, c’est partie intégrante de la culture mexicaine. Par exemple, le serveur ne vit presque que de ça… mais aussi, coiffeur, pompiste, et, plus original, l’étudiant ou le retraité qui vous met vos courses dans les sacs au supermarché, ou le vieil homme qui vous surveille votre voiture sur le parking, la dame qui vous réclame de l’argent sur la plage, les musiciens, les handicapés…ce ne sont que quelques pesos, mais il faut toujours sortir son porte monnaie ! Et en tant que Française, je suis prise pour une radine !

  • EU : Côté culinaire ? La France te manque ? Quelle est ta spécialité locale préférée ?

J’adore la nourriture mexicaine presque a 100% alors je n’ai pas trop de problème de ce point de vue là. Mais je reconnais que le fromage de chèvre me manque parfois ! C’est vraiment la seule chose que je ne trouve pas ici.
Ma spécialité locale préférée ? Trop dur, il y en a tellement ! Disons que le poisson est délicieux ici alors je dirais le « ceviche », qui est du poisson mi-cuit dans du jus de citron vert, auquel on ajoute oignons, tomate, persil et avocat, le tout à accompagner de totopos (nachos) et d’une bière bien sûr :-) ! C’est frais, et sans doute le seul plat sans gras ! Il y a du ceviche de poisson, ou bien de crevettes, ou bien mixte avec calamar et poulpe parfois. Il est possible de le faire en France mais ca vous couterait assez cher et ce serait bien moins bon.

« Le fameux Ceviche, celui-ci est aux crevettes »

  • EU : Plutôt des amis français, Mexicains, expatriés internationaux ? les Mexicains sont sympas / accueillants?

Amis Mexicains. Rencontrés au travail principalement, puis amis d’amis…Les Mexicains sont sympas, sans trop de préjugés alors c’est assez facile de s’intégrer. De plus ils adorent se moquer du petit accent Français !

« Etat de Chiapas, le plus pauvre du Mexique »

  • EU : Les 3 choses qui te manquent le plus de France ?

Le bon chocolat noir, le fromage de chèvre. Et pour ne pas paraitre (seulement) affamée, je dois dire que la langue Française me manque aussi. C’est bête mais parfois j’aimerais lire un roman en Français, regarder la télé, lire les notices d’utilisation d’un produit, ou juste parler Français !

  • EU : Les 3 choses qui te manquent le moins de France ?

Le froid, les critiques négatives des gens et le journal télévisé.

  • EU : Les projets pour l’avenir ? Envie de rentrer en France ? De faire un autre pays d’expatriation ?

J’avoue que j’ai du mal à me projeter sur le long terme, j’ai sans doute encore le temps de penser à me stabiliser alors pour l’instant je profite de Cancun.
Il ne faut jamais dire jamais, mais en tout cas pour l’instant je n’ai aucune envie de rentrer en France. J’ai encore le projet de découvrir l’Amérique du Sud, notamment m’attarder au Brésil et y apprendre le portugais. Le Mexique ne présente pas des conditions de rêve pour s’y installer (argent, heures de travail, éducation des enfants, retraite…) alors j’y pense un peu parfois.
Je me vois bien retourner en Australie pour y vivre vraiment, mais qui sait, on verra plus tard !

« Un cenote, pres de Merida au Yucatan. Trou d’eau fraiche, naturel »

  • EU : Depuis quand es-tu inscrite sur www.expatunited.com ? Que cela t’ a t’il apporté ?

J’y suis inscrite depuis environ un an. J’ai toujours cette curiosité de découvrir la vie des autres dans le monde entier, j’aime savoir leurs anecdotes, expériences, difficultés diverses. Expat United est l’opportunité de connaître mieux le monde puisque ce sont des habitants qui témoignent et je trouve que c’est une super idée ! (ndlr : merciii ! :-) )

  • EU : Que dirais-tu aux personnes qui ont envie de venir tenter l’aventure dans ton pays ? Des conseils ?

Foncez ! De toute façon si ca ne marche pas ou ne vous plait pas, le monde entier reste ouvert :-)
Le Mexique est un pays très varié, autant au niveau du climat, la nourriture, les paysages, les jobs possibles.
Concernant Cancun, attendez-vous à travailler dans un hôtel, et à travailler 8 heures par jour, 6 jours par semaine, et ne pensez pas aux vacances. Vous gagnerez pas trop mal votre vie mais soyez prêt à ça. Ou alors, montez votre propre commerce, moi j’y réfléchis aussi !
Dans tous les cas il vous faudra parler anglais et espagnol. Disons que 60% dans chaque vous permettra de travailler n’importe où.

 

Merci Marion !
Alors les jeunes, ça vous donne vous aussi des envies « d’ailleurs » ? :-)

Si vous souhaitez retrouver Marion sur Expat United, cliquez par ici !

Et si vous souhaitez voyager dans d’autres pays au travers toutes nos interviews, cliquez par  ! :-)

Et si vous avez vous aussi l’envie de partager votre expérience d’expatriation comme Marion, écrivez-nous ! (contact@expatunited.com)

N’hésitez pas à laisser vos impressions et commentaires ci-dessous sur cette interview, ça fait toujours plaisir …!! :-D

  • http://frenchiesinlex.wordpress.com/ Lorène

    Une belle interview riche de simplicité.
    Bravo Marion pour ton parcours et ton enthousiasme !

  • Natacha

    merci Marion pour ton récit ! J’ai vécu un an au Mexique et j’ai vraiment envie d’y retourner pour y vivre… même si j’avoue que le côté argent, retraite, etc fait un peu réfléchir !

  • Samuel

    Coucou Marion

    J’ai adoré ce que tu as écrit.
    Tu me manques.
    Ton Cousin Samuel, 8 ans de France
    A bientôt

    • marion

      Samuel ! tu me manques aussi je t’embrasse tres fort :)
      et ta maman aussi ;)

      • Audrey

        Bonjour Marion,

        je m’appelle Audrey, j’aimerai te poser des questions sur ton expatriation parce que comme toi, m’expatrier à cancun.
        J’habite actuellement au Etats Unis depuis plus d’un an. Mon prochain projet est le Mexique :) ))
        Dis moi comment je peux te contacter merci
        Audrey

        • expatunited

          Bonjour Audrey,
          Nous vous conseillons de vous inscrire gratuitement sur http://www.expatunited.com. Vous pourrez ainsi entrer en contact avec Marion (le lien vers son profil est dans cet article sur son prénom mais accesible seulement aux membres du site). Vous pourrez en plus poser toutes vos questions à la communauté !
          A bientôt

        • expatunited

          Bonjour Audrey,
          Nous vous conseillons de vous inscrire gratuitement sur http://www.expatunited.com. Vous pourrez ainsi entrer en contact avec Marion (le lien vers son profil est dans cet article sur son prénom mais accessible seulement aux membres du site). Vous pourrez en plus poser toutes vos questions à la communauté !
          A bientôt

  • jean-paul caley

    salut célébrissime MARION !

    c’est quand même la bouffe ta principale préoccupation

    il pleut ici. Des champignons en perspective…

    Bises

    • marion

      et oui il faut bien se nourrir ! tu vois, toi aussi, tu parles de champignons…
      bises !

  • pelouard

    je trouve que tu résumes très bien ta vie! les avantages et aussi les inconvénients! Ton récit est vivant et réaliste!
    Pour avoir passé plus d’un mois avec toi, je trouve que tu as raison d’insister sur les couleurs, elles sont partout, au marché, sur les façades, les vêtements, les sarapes, elles sont omniprésentes, c’est un pur bonheur!

    Ce que je ramène de là bas, c’est un autre art de vivre (je ne sais pas combien de temps ça va durer), je suis revenue changée, les mexicains sont agréables, ils sont ce que nous ne sommes pas, ils se couperaient en 8 pour vous aider, ils ne sont pas stressés ce qui ne les empêche pas d’être courageux, je n’ai jamais vu un enfant faire des comédies à n’en plus finir, oui, tu as raison, c’est n autre art de vivre!
    Après plus d’un mois passé avec toi, je suis revenue apaisée, j’ai appris à relativiser, à apprivoiser la chaleur (une mexicaine m’a expliqué que ce n’était qu’une question de mental..)je suais toujours mais effectivement il y a des circonstances où on peut relativiser et donc diminuer le stress et donc mois suer!
    après ce ne sont que des détails, la bouffe, j’ai ad
    oré, y a tellement de trucs qu on mélange tout! c’est excellent! j’ai adoré mais il faut se ménager des temps pour se faire des salades maison, car c’est gras, de l huile et de la pâte, tortillas, quesadillas, gorditas, tacos……… mais tellement bon!
    moi, je n’ai pas regretté le fromage, je n’aime pas!
    c’est juste que j’aurais bien aimé faire des tartes à la courgette, à la tomate, des quiches… je sais faire faire des pâtes à la main… mais y a pas de moule à tarte, ça n’existe pas, ah la cuisine française!
    au niveau des fruits, jamais, oh combien jamais, je n’ai mangé de mangues aussi délicieuses, du jus qui coule dans vos mains, ce parfum, ce goût.. pour 3 fois rien!
    J’ai aussi adoré les oignons! lls sont énormes et je ne sais pas, ils ne sont pas comme en France, j »adore!

    sinon, quant à se faire aborder, oui c’est vrai, j’ai constaté!
    mais bon, quand j’étais seule, pas de problème, j ai plus de 50ans et toi, tu en as 25…..

    je finirai en disant que passer un séjour à Cancun, ce n’est pas connaître le mexique. il faut descendre et visiter le Chiapas, et ainsi oui, on a le mexique carte postale (plages de Cancun, isla mujeres, Tulum) mais on a aussi le mexique dont on ne parle pas, là où les enfants ont faim, là où ls travaillent dès 6ans, là où ils n’ont pas d »éducation, là où les cultures sont différentes…

    la maman de marion, Lydie

  • Adeline

    Bonjour!
    Merci pour ce témoignage très intéressant! Je nuancerais cependant quelques points!… Car Cancun, de part son activité touristique offre sans doute des facilités, car ici au DF, on ne trouve pas un appart en 4 jours, tout simplement car on vous demande souvent des garanties (comme en France), même chose avec le travail, puisque on se retrouve parfois dans des situations absurdes (on cherche un travail, on trouve un job, mais l’employeur vous demande si vous avez des papiers… Ce qui n’est possible que quand on vous a fait une promesse d’embauche!!!). Après, je pense qu’on est tous d’accord pour s’accorder que les mexicains et les français ont des concepts du temps différents! En tout cas, bon courage et bravo pour cette expérience!

    • marion

      bonjour adeline, oui il est vrai que je n’ai jamais cherche d’appart ou de job ailleurs qu’a cancun…merci de preciser !
      alors je profite des avantages de Cancun :)
      merci bonne journee !

  • enzo

    moi je suis à monterrey ds le nuevo leon depuis 9 mois et là je bouge m’installer à cancun.. par contre c’est infesté de français!! :D comment l’envie de parler français peut te manquer?? tu dois vraiment les éviter comme la peste ^^

    j’aime trop la photo avec toutes les maisons de couleurs c’est beau!

    ciao ciao courage opur la suite

  • jasiya

    bonjour! je trouve ton blog génial et je dois dire que ton expérience fait rêver! j’aimerais moi aussi travailler à Cancun et m’installer là bas ça fait maintenant un moment que j’ai ce projet.
    voila bonne continuation!

    • expatunited

      Bonjour,
      N’hésitez pas à rejoindre http://www.expatunited.com, site de réseau et d’entraide gratuit pour les expatriés et futurs expatriés. Vous pourrez ainsi entrer en contact avec Marion, mais aussi poser toutes vos questions à la communauté !
      A bientôt