L’American way of life d’Anne-Sophie !

Aujourd’hui, nous vous invitons à découvrir notre 2ème gagnante ex-aequo du  jeu photo, Anne-Sophie, grâce à une magnifique photo de son quartier, Manhattan !
Anne-Sophie vous livre son expérience américaine et vous donne pleins de bons conseils pour vous expatrier aux Etats-Unis !


  • Expat United : Depuis combien de temps êtes vous expatriée aux Etats-Unis ? Quelle est votre activité ? votre parcours professionnel ?

Stéphane et moi sommes arrivés aux USA toute fin Août 2010. Voilà maintenant 1 an tout juste que nous vivons dans le New Jersey, à Weehawken, juste en face de Manhattan.

Je suis Product marketing manager, dans l’industrie. Formation plutôt courte (IUT Tech de Co, à Montluçon) puis licence en Angleterre BSc of engineering (European Business and Technologie (formation parfaitement adaptée au métier de chef de produit). Après une courte expérience dans une société d’études de marché, j’ai trouvé un poste (voilà un peu plus de 10 ans maintenant) pour la société pour laquelle je travaille toujours (un grand groupe industriel américain) !

  • Expat United : Qu’est-ce qui vous a motivé à partir ? Départ à l’aventure ou bien préparé ?

Nous avons tous les deux une grande passion pour le voyage, la découverte d’un pays, d’une culture… Depuis une dizaine d’année, chaque période de vacances que nous prenions était vouée à être passée à l’étranger, et toujours avec le même plaisir, que ce soit en Asie, en Afrique, en Amérique du Sud… Puis en 2009, nous avons profité d’un déplacement professionnel pour venir passer le WE chez un de nos amis, sur New-York. A ce moment-là, on n’imaginait nullement vivre dans ce pays mais nous avons beaucoup apprécié le court séjour passé là-bas.

Courant 2010, sur l’un des sites web de ma société, je trouve une offre d’emploi similaire au poste que j’occupe en France (responsable marketing produits dans l’industrie, dans l’univers des vannes et électrovannes, tous fluides…) j’en parle à Stéphane. Après un peu plus de 10 ans à vivre dans notre petite routine parisienne, nous avions envie de changement… banco, j’ai postulé ! Après quelques entretiens en web conf puis un déplacement pour entretien final aux USA, j’étais retenue pour ce poste !

Nous sommes donc partis via mon entreprise. Je pense que cela est certainement la façon la plus simple de partir, car dans ces conditions, on nous offre pas mal d’assistance… Paiement du déménagement, gestion des visas (L1 pour moi et L2 pour Stéphane, ce visa, permettant à mon mari d’obtenir assez facilement un permis de travail (trois mois d’attente tout de même pour l’obtenir), il est donc libre de travailler aux USA pour n’importe quelle société, pendant toute la durée de nos visas)…

  • Expat United : Comment s’est passé l’intégration dans votre pays ? 

Plutôt bien ! Les américains sont vraiment des gens avenants, pas avares de questions, ils considèrent les gens. Le fait pour moi d’arriver avec une activité professionnelle a, je pense, facilité l’intégration. Pour mon mari, c’est un peu différent car il a conservé son emploi français et travaille depuis la maison, il a donc eu plus de mal à « couper le cordon » avec la France et découvrir pleinement l’American way of life. Pour en avoir discuté avec les différents français que nous avons rencontrés depuis que nous sommes aux US, je pense que c’est en général plus difficile pour celui qui suit que pour celui qui déclenche le départ, et qui plus est si le conjoint ne travaille pas et d’autant plus encore si son expression en anglais est limitée… Le conseil que je donnerais a ceux qui partent est d’être vigilant quant à l’équilibre du couple et à l’équilibre du conjoint qui suit. Ce changement n’est pas à prendre à la légère, cela chamboule la vie.

  • Expat United : Est-ce votre première expatriation ?

Oui, première expatriation en tant que « professionnel »… Notre année en Angleterre, cela compte ? Disons qu’avec près de 1 an en Angleterre pour étudier et près de 15 mois cumulés à voyager à l’étranger, nous savons ce que c’est que de s’adapter à une nouvelle culture, de nouveaux usages…:-)

  • EU : 3 choses que vous adorez dans votre pays d’expat ?

Adorer ? Le mot est fort. J’aime le rythme de vie américain. On dit qu’ils bossent comme des bêtes, je pense que c’est faux. Ils bossent régulièrement tout au long de l’année, ont moins de congés mais au quotidien, il y a moins de stress (tout au moins dans mon environnement) au quotidien, ce qui est agréable ! J’aime aussi leur curiosité des autres, moins de réserves que nous pour discuter avec les gens, faire le premier pas.

  • EU : 3 choses que vous détestez dans votre pays d’expat ?

Détester, là encore, c’est fort ! Je pense que leur système social est vraiment très mauvais ! Là je n’apprends rien à personne, et la barre est haute avec notre système français. Je conseille à tous les futurs expatriés de bien étudier cette question avant de partir, c’est important et cela coûte extrêmement cher (c’en est ridicule) ! Un petit exemple, une visite chez le médecin coûte dans les 100 ou 150 dollars, nous avons actuellement un litige pour une prise de sang dont la facture s’élève à 1 500 dollars ! J’espère d’ailleurs que nous allons réussir à résoudre ce problème car c’est du grand n’importe quoi. La santé coûte vraiment chère et il faut la prendre en compte lors de la négociation de votre package avant votre expatriation.

  • EU : A quelles difficultés êtes-vous le plus confronté ?

Au début, en arrivant aux USA, on n’a pas de Credit history. Sans Credit History, il faut donner des cautions de-ci, de-là (téléphone portable, gaz / électricité…), il faut s’attendre à débourser…
Il nous a fallu repasser également le code afin d’obtenir notre permis dans le NJ (NJ, seul le code est nécessaire, si vous habitez dans l’état de NY, il faut repasser le code ET la conduite !), ce n’était pas très difficile mais il faut prendre le temps de le faire… Pas de grosses difficultés, juste de la perte de temps !

  • EU : Un fait marquant à nous raconter ?

Presque tous les jours, nous notons quelque chose d’intéressant, ou de différent… Des marmottes qui squattent notre jardin (en pleine ville et face à l’Empire States Building) ! Le patriotisme des américains ! Leur peu de culture politique qui contraste avec l’affichage de leur vote sur leur pelouse.

  • EU : Côté culinaire ? La France vous manque ? Quelle est votre spécialité locale préférée ?

OUI ! Heureusement que je cuisine, nous mangeons donc toujours à la française, ratatouilles, bœuf carottes ou autre blanquette de veau même si désormais quelques influences américaines viennent agrémenter les plats !
Mais je ne sais pas faire le pain, ni affiner le fromage ! Malheureusement. Bon on peut toujours en acheter ici, mais le pain n’est pas aussi bon que notre bon pain français et les fromages sont chers, de plus les fromages non pasteurisés sont interdits aux USA.

  • EU : Plutôt des amis français, américains …? les américains sont-ils sympas et accueillants ?

Et bien, c’est effectivement le piège. Nous sommes arrivés dans une ville où nous avions déjà un ami. Il nous a présenté à sa bande de copains, tous français ! … on se fait de bonnes soirées et nous avons un petit réseau sympa.
Mais nous regrettons pour l’instant ne pas avoir assez de copains américains. Effectivement, c’est plus compliqué. Les français, sont tous dans notre situation, expatriés, loin de leurs familles et de leurs amis, ils sont donc demandeurs. Les américains, eux, ont déjà leur propre vie, leurs amis, et sont donc moins disponibles pour construire de nouvelles relations.
Je dirais que j’ai une copine américaine, qui est avant tout une de mes collègues mais avec qui nous faisons des sorties le WE, en couple…
Nous avons également la chance d’habiter une maison découpée en trois appartements, que nous partageons avec deux autres familles, ce qui permet de nouer plus facilement le contact.

Oui, les américains sont sympas mais ils ne faut pas vous attendre à être invité à l’apéro tous les deux jours. Je pense que c’est difficile de se faire des amis américains. Mais en même temps, est-il si facile de se faire des amis à Marseille quand vous arrivez de Paris ? Tout est une question de volonté sur ce sujet aussi.

  • EU : 3 choses qui vous manquent le plus de France ?

Nos familles, nos amis, le pain et le fromage ! (y’en a 4, c’est grave ? :-) )
Heureusement, il y a skype, les réseaux sociaux, les mails et le téléphone ! On est loin des immigrants d’Ellis Island au début du siècle dernier, qui partaient et restaient de long mois sans nouvelles ! Mais, on rate les réunions de famille, les teufs entre potes…

Le côté râleur et contestataire aussi… Parfois, on trouve que les américains courbent un peu trop facilement l’échine.

  • EU : 3 choses qui vous manquent le moins de France ?

Les crottes de chiens sur les trottoirs parisiens ! A quand de vrais amendes pour forcer les propriétaires canins à ramasser les nauséabonds excréments de leurs chers toutous. Ici, ils le font et c’est tellement agréable !

Heuu.

La grisaille parisienne, ici le climat est extrême : tempêtes de neige, chaleur l’été c’est super ! On a même eu le droit à un tremblement de terre et un ouragan…

Le cinéma français.

Pas de choses profondes car nous sommes encore très franchouillards !

  • EU : Les projets pour l’avenir ? Envie de rentrer en France ? de faire un autre pays d’expatriation ?

A la base, on est parti pour 3 à 5 ans, mais franchement : No idea. Carpe Diem et qui vivra verra !

  • EU : Depuis quand êtes-vous inscrit sur Expat United ? que cela vous a t’il apporté ?

Depuis le tout début je crois. J’aime bien les interventions des pros sur les différents sujets (je me souviens par exemple du thème du retour d’expatriation, c’était très intéressant), les fils d’actus sur Facebook…

  • EU : Que diriez-vous aux personnes qui ont envie de venir tenter l’aventure dans votre pays ?

Foncez ! Mais pas n’importe comment, il faut être préparé à partir !
Sur place c’est vraiment sympa, chaque jour permet de découvrir quelque chose de nouveau.
C’est une super expérience, et si c’était à refaire, on le referait ! On ne regrette vraiment pas notre décision.

Merci Anne-Sophie !  …. On aurait bien eu envie de voir la photo des marmottes dans votre jardin ! :-) (Peut-être le thème d’un prochain jeu photo alors ?!)
Excellente continuation à vous 2 !

Pour retrouver Anne-Sophie sur Expat United, c’est par ici !
Et pour les suivre dans leurs aventures quotidiennes et continuer de rêver à travers leurs magnifiques photos, c’est par ici !

  • http://myexpatadventureintheshamerockland.blogspot.com/ Marie

    Merci pour nous faire voyager grace a ces interviews vraiment interessants – J’avoue que j’apprends quelque chose de nouveau a chaque fois et que je decouvre d’autres pays le derriere dan mon canape………….que du bonheur.
    Moi aussi j’aurai bien aime voir les marmottes dans le jardin!!
    Bonne continuation a vous deux.

  • Gérard Tassel

    Bien vu, bien raconté, et bien écrit (pour une fois…)

    Bravo et bonne chance !

    … de la part d’un expatrié depuis 1982, double nationalité, maintenant retraité, et vivant une partie de l’année à Paris. Aussi à l’aise des deux côtés de l’Atlantique, mais le problème est que l’on s’habitue à vouloir profiter du meilleur de chaque pays sans les inconvénients.

    gtassel@gmail.com

  • Pingback: Dernière ligne droite avant Noël !! |